Patrimoine industriel dans les Ardennes

 

Publications de l'APIC :

Les cahiers n°2 de l'APIC, Les actes du colloque de Sedan, L'eau industrielle, l'eau industrieuse


Les Ardennes ont une longue histoire industrielle marquée par trois grands domaines de production : la métallurgie dans les vallées de la Meuse et de la Semoy, le textile du Sedanais et les ardoisières de Rimogne et Fumay.
La région ne recelant pas de charbon, l'énergie longtemps privilégiée fut celle que les Ardennais connaissaient depuis toujours, l'eau. On ne l'a pas oublié, mais sûrement sous-estimé. A l'heure où les problèmes énergétiques gardent toute leur acuité, l'eau, énergie propre et gratuite, nous renvoie à des formes d'utilisation passées et présentes sur lesquelles il est bon de réfléchir.
L'industrialisation ne s'est faite que rarement, bien que de façon spectaculaire, sur le charbon. Pourtant, c'est bien cette image qui prédomine tant chez les enseignants qu'auprès du grand public. Cette rencontre veut souligner les expériences locales et les mettre en perspective avec d'autres, dans l'espace français, et plus largement européen.

L'eau industrielle, l'eau industrieuse Actes du Colloque de l'APIC et du CREPI Sedan les 19-20-21 mai 2000
Réf. 510 00 B11 - 172 p.
CRDP de Champagne-Ardenne/Terres ardennaises/Comité pour la Réhabilitation et l'Étude du Patrimoine Industriel, 2002

Patrimoine industriel des Ardennes

 

par Maya Bennani, Bruno Decrock, François Griot et Julien Marasi ss. dir. Service régional de l'Inventaire du patrimoine culturel de Champagne-Ardenne

Avec la participation de René Colinet

Avant-propos par Gracia Dorel-Ferré, présidente de l'APIC, Association pour le patrimoine industriel de Champagne-Ardenne.

Le paysage industriel des Ardennes est divers et contrasté à l'image de sa géographie.
Alors que la vallée de la Meuse, au nord de Charleville-Mézières, est devenue au XIXe siècle une véritable rue industrielle centrée sur la métallurgie (clouterie, boulonnerie, appareils de cuisson et de chauffage, pièces pour les chemins de fer et pour l'automobile), l'industrie textile présente un visage plus éclaté : draperie de luxe installée à Sedan dès le XVIIe siècle, filatures du sud du département dans l'orbite de l'industrie rémoise, aventure du feutre à Mouzon au XXe siècle.
Les ardoisières de Fumay et de Rimogne, liées à la présence du schiste du massif ardennais, constituent l'industrie extractive la plus significative et identitaire du département. Enfin, les usines agro-alimentaires, dispersées sur tout le centre et le sud des Ardennes, comportent brasseries, moulins et, à partir du milieu du XIXe siècle, quelques sucreries dans les plaines de la Champagne crayeuse.
Au moyen de 339 notices de sites, ce sont les témoins architecturaux de ce riche passé industriel que s'efforce de répertorier cet ouvrage, l'ampleur des mutations et des destructions de la seconde moitié du XXe siècle rendant urgent ce travail de mémoire.
Avec le présent volume s'achève la publication du recensement du patrimoine industriel sur l'ensemble de la région Champagne-Ardenne.

Ouvrage broché. Format 12 x 27 cm.
288 pages comportant deux index géographique et thématique.
ISBN 978-2-87825-458-7. 18 euros.
Collection Indicateurs du Patrimoine.
Publié avec le soutien de la Région Champagne-Ardenne et de l'APIC.

Editions Guéniot

Documents :

     
Histoire du moulin de Landèves   De la vannerie à la valise (Vouziers)   Lambert-Arnoult de Vrigne aux Bois François Jannin et l'histoire de la verrerie argonnaise  

 

Photothèque

             
Sedan   La Macérienne Vitraux du chateau Marcadet Mohon - la rotonde Les barrages à aiguilles et à clapet sur la Meuse            
    Photos, "Mercredis du patrimoine" du 5 octobre 2011