Nous avons fait des voyages

Septembre 2014: MOSCOU-Le KOUBAN, des boyards aux Tatars, des métallurgistes aux vignerons


Nous avons fait un voyage de Moscou à Ferapontovo, en avril 2011, sous la houlette de Boris Timophiev. Nous proposons un nouveau voyage cette fois-ci  en direction de la Mer Noire. C’est un itinéraire totalement inédit. Nous verrons  en particulier la région viticole du Kouban, avec une présence française qui date de la fin du XIX siècle. A partir de la ville de Ramogne, nous serons accompagnés par un guide certifié. A Voronej et à Rostov, nous serons accompagnés, pour la visite des villes, par les responsables de la sauvegarde des monuments historiques.
Le voyage se fera en minibus, conduit par Boris, de Moscou à Krasnodar. Il faut compter un budget de 120 à 140 euros par jour, tout compris (sauf le trajet en avion AR, pour lequel l’APIC se chargera de faire les démarches). Départ  le 10 septembre, retour le 24.


1

Mercredi 10 sept

Paris-Moscou

Départ par Bruxelles, probablement
Arrivée à Moscou, activité selon l’heure d’arrivée.

2

jeudi 11

Moscou-Toula

182 kms,

8.15 Après le petit déjeuner, départ pour Toula par la ville Alexine (Usine de Fer de 19 siècle)
12.45Arrivée a Toula. Déjeuner ou pique-nique, suivant le temps passé à Alexine
Visite de la maison de Tolstoi, Yasnaia Poliana
18.30Installation à l’hôtel et diner

3

Vendredi 12

Toula-Yelets

 

10h Après le petit déjeuner, visite du Kremlin,
Visite du complexe historique et mémoriel “Nécropole des Demidoff”, cette illustre famille à qui l’on doit une partie de la mise en valeur métallurgique de l’Oural et dont l’un des rejetons a épousé la princesse Mathilde, cousine germaine de Napoléon III.
Départ pour Yelets
19.00Diner et installation à l’hôtel

4

samedi 13

Yelets -Voronej

 

8.30Visite de la ville de Ramogne: sucrerie des Toulipovi-Oldenbourgski, fin du 19 siècle, aujourd’hui, délabrée et abandonnée.
14.30Arrivée à Voronej. 
Visite des celliers du XIX siècle, toujours actifs; centrale électrique à vapeur de l’architecte Zamiatine (1913-1917) toujours en activité.  Visite de la ville.

5

Dimanche 14

Voronej-Rostov

 

Visite des vastes propriétés foncières ayant appartenu à la noblesse foncière aux alentours de la ville :
. Sur la route de Bobrovsky ,région de Voronej nous visiterons le village d’Hrenovoe avec son hara du comte Orlov, (architecte Jilardi) aujourd’hui, entreprise privée.  Puis, à travers la région de Boutourline,  nous nous arrêterons au village N.Kisley, pour voir la sucrerie des Vassiltchikov, magnifique bâtiment dans le style “Old England” . Pique-nique ou déjeuner
Promenade, en soirée dans l’avenue centrale de  BolchayaSadovaya. Architecture du 19e et du 20e siècles
19.30Arrivée à Rostov sur le Don. Installation à l’hôtel. Diner

6

Lundi 15

Rostov- Koutchougoury

 

7.30Petit déjeuner
9h visite du musée ethnographique et de la ville (exposition permanente sur les scythes)
Arrivée tardive au village de Koutchougoury où nous serons installés dans une petite maison d’hôte tout à fait confortable à 200m de la mer d’Azov, avec banya et billard….Ce sera notre point de départ pour explorer la région viticole créée à la fin du XIXe siècle en particulier par les français

7

Mardi  16

Rostov

 

Suite de la visite de Rostov
Nous verrons là où le Don se jette dans la mer d’Azov, et les restes d’une forteresse que Pierre le Grand avait fait construire pendant la guerre contre les Turcs. Presqu’ile de Taman, visite de Fanagoria, ancienne fondation grecque, aujourd’hui site viticole majeur

8

Mercredi 17

Koutchougoury

 

Journée de route.

9

Jeudi 18

Koutchougoury

 

Visite de Krimsk (celliers, fort impact français) et de Saouk Deré

10

Vendredi 19

Koutchougoury-Guelendjik

 

8.00Petit déjeuner
8.30-13.visite d’Abraou-Dursau, celliers de 1869. Visite de la ville
20.30 dîner et installation à l’hôtel

11

Samedi 20

Guelendjik-

 

8.30Petit dejeuner
15.00-19.00Village ethnographique des cosaques de la Mer Noire de Taman

12

Dimanche 21

Guelendjik

 

Visite de Novorossiisk ; visite du musée du ciment, et du port moderne

13

Lundi 22           

Guelendjik-Krasnodar

 

8.00 Petit déjeuner
Visite du village arménien de Gai et Kodzov
19.00 Diner et installation à l hôtel

14

Mardi 23

Krasnodar

 

Visite de Krasnodar ; musée du chemin de fer

15

Mercredi 24

 

 

Départ de Krasnodar pour Paris

Il s’agit d’un circuit complètement inédit, et s’il faut regretter la Crimée, vous ne regretterez pas le pays des cosaques du Don. Lisez, avant de partir, le magnifique roman de Mikhail Cholokov, Le Don paisible,
Notre guide et amie de longue date, Lydia, se charge des étapes de Guéléndjik et de Krasnodar où elle a de la famille. Nous pouvons compter sur elle pour nous offrir des moments de vraie vie russe, sans fastes et sans exagérations touristiques. Ceux qui ont vécu le voyage précédent et ont savouré le poisson fumé et la banya près du Lac Blanc savent ce que je veux dire. Voici comment elle présente les lieux :
« A Géléndjik où vit toute ma famille, le musée explique très bien l'histoire de la conquête du pays par les Russes, leur lutte contre les Turcs qui ne voulaient pas lâcher. Le site est aussi très intéressant de point de vue géographique - une baie ronde entourée de montagne. Il y a un téléphérique et on peut monter et admirer la vue sur la baie. L'histoire de Novorossiisk - c'est  le port, le ciment et les combats acharnés pendant la deuxième guerre. La ville n'a jamais été prise totalement par les Allemands, ils n'en ont pris qu'une moitié. Dans la région il y a aussi des dolmens qui ont un orifice sur le paroi de devant. Et le trou était bouché avec un bouchon en pierre. Un autre type d'architecture qu'en Bretagne. etc. »
C’est, comme le précédent, un voyage sur mesure.

Stockholm (24 – 28 août 2013)

 

 

Programme prévisionnel avec les aspects du patrimoine industriel suivants:
(Taux change : 10 SEK = 1,15 €)

 

Voir sur le site : http://www.visitsweden.com/suede/Villes-et-regions/Stockholm/Culture/
Brochure à télécharger dans la langue de votre choix (sauf français) :
http://shop.visitstockholm.com/en-GB/the-stockholm-guide--p-27-c-104.aspx

Suggestions :

http://www.stromma.se/en/Stockholm/Sightseeing/Sightseeing-by-boat/

 

D Stockholm : 8h51 (arrivée à Norrköping : 10h16)
R : 17h54 (Arrivée Stockholm : 19h20)

Accueil et repas avec Niklas Cserhalmi, Museidirektör/Directeur et Johanna Öhvling, ehnologue.

Le musée le plus visité de la ville est le musée du travail (Arbetets museum). Il est situé dans le bâtiment Strykjärnet, bâti sur l'îlot Laxholmen, inauguré en 1917, qui était initialement une usine textile. Les industries ont quitté la ville dans les années 1960, et en 1991, le musée investit les lieux. Le musée concentre ses expositions sur l'histoire industrielle, mais se concentre aussi fortement sur la vie des travailleurs..(Source Wikipedia)
Voir : http://www.arbetetsmuseum.se/ (présentation aussi en anglais)

A noter 2 expositions intéressantes :

THE INDUSTRIAL COUNTRY - When Sweden became modern
Showing until 29 September 2013
Focuses on the period 1930 – 1980 when Sweden became industrialised and the welfare system was developed. We have looked into today’s society to understand how Sweden became modern. The exhibition weaves together the memories of individuals with the major issues of the time, politics and economy.

CRISES AND VISION – Dare to love Norrköping
Showing until 2015
Historically, the city of Norrköping has experienced both great success as well as immense failures both of which have left their mark on the city and its inhabitants. What can we learn from these crises and visions and how will the city look in the future? This exhibition is shown at the Museum of Work (Arbetets museum) and Norrköping City Museum (Stadsmuseum).

 

11h00 : visite guidée de la Mairie de Stockholm en français (sous réserve, sinon en anglais)
L'hôtel de ville de Stockholm a été construit entre 1911 et 1923 par l'architecte Ragnar Östberg. On le repère facilement grâce à ces 8 millions de briques utilisées pour sa construction et à sa tour qui domine Stockholm. L'intérieur se visite. On peut notamment admirer la salle bleue dont la particularité est de ne pas être bleu, mais couleur de la brique. Lors de la construction, l'architecte a en effet trouvé que c'était plus beau ainsi! Lors de votre visite, vous pourrez également voir la salle dorée, la Chambre du Conseil, la Galerie du Prince et la salle ovale.

http://international.stockholm.se/City-Hall/Facts-and-history/

12h00 : rencontre avec les responsables du projet et repas en commun au Stadshuskällaren (http://www.stadshuskallarensthlm.se/)avec :
Juan Copovi-Mena, Executive Director, Real Estate Administration
Pontus Werlinder, Development Manager, Development department, Real Estate Administration
Ann-Charlotte Backlund, City conservation director, Museum director Stockholm City Museum
Marie Dowald, Project Manager, Development department, Real Estate Administration

Après-midi : quartier des Gazomètres de Hjorthagen (voir liens ci-dessous) : les travaux ayant commencé sur ce secteur, prévoir des chaussures adaptées.

Bref historique : Construits en 1893 à partir des dessins d’un des plus importants architectes suédois, Ferdinand Boberg, les gazomètres de Hjorthagen ont été une pièce centrale du dispositif énergétique suédois durant la révolution industrielle. Les bâtiments ont été classés en 1972, bien que toujours actifs jusqu’en 2008.

www.gasverk.com, http://www.gasverk.se/index.html
http://bygg.stockholm.se/-/Alla-projekt/norra-djurgardsstaden/In-English/

Mexique

Avril mai 2012

Voyage dans la région de Mexico av-mai 2012
avec 3 points de chute: hôtel Gillow à Mexico, Hôtel  Gilfer à Puebla et Hôtel Emily à Pachuca.
Lieux : Mexico visite préparée par Gracia
Puebla :visite préparée et guidée par Mariano Torrez
Pachuca : c’est Belem Oviedo qui nous accompagna
Gracia et Françoise ont fait des conférences à Puebla et Pachuca et nous avons tous profité de leurs compétences qui nous ont valu en plus de guides hors pair des véhicules avec chauffeurs  et  3  jours d’hôtel gratuits.
Nous avons ainsi pu avoir un voyage qui nous est revenu à 440 euros /personne pour 15 jours sur place, nourriture comprise mais hors prix du voyage en avion.
Merci à eux.

Nous avons découvert des villes dynamiques dans un pays en plein développement (du moins pour la région de Mexico) et aussi en pleine campagne électorale, les élections ayant lieu le 1° juillet mais la campagne dure plus d’un an.
Comme dans le reste du Mexique, la spiritualité est très visible: monuments, offices (messes, baptêmes, mariages mais aussi fête des 15 ans pour les jeunes filles ….).
Ce qui est notable aussi c’est la monumentalité des édifices, des cités préhispaniques bien dégagées, entretenues… des sites comme celui de la vallée de l’obsidienne, des fresques murales. En effet, l’Histoire compte beaucoup, une appropriation collective, pédagogique du passé et le patrimoine industriel n’est pas oublié.
Nous avons donc pu apprécier, comparer … les efforts faits pour la conservation, reconversion des sites industriels : centres de vacances pour Métépec, de loisirs à la Trinidad, centre commercial au passeo San Francisco à Puebla, chantier gigantesque à la Constancia avec une visite faite par une passionnée et volubile architecte en chef, musée pédagogique  avec machines en fonctionnement le week-end à la Dificuldad .
Nous avons aussi fait du tourisme avec une promenade en barque sur les restes de la lagune originelle de Mexico, égayée par des mariachis qui ont enchanté Gracia ; admiré les œuvres des muralistes Riveira, Siqueiros, Toledo… ; les maisons-musées de Frida Khalo, Dolores Olmedo…. Nous avons fait des rencontres formidables …

Un voyage original, industrieux, industriel, …

Diaporama réalisé par Chantal Ravier

 

 

 

Russie

Eté 2011

Un voyage mis au point par Gracia avec la collaboration de Boris en guide-chauffeur-mécanicien et sa fille Cathy en traductrice : Moscou et l’Anneau d’Or et un petit prolongement un peu plus au Nord, peu touristique .

Nous avons visité :

  • le métro, la maison de Tchékov, la galerie Trétiatkov, « Octobre rouge »…à Moscou
  • le bateau (« botik ») de Pierre conservé sur place près du lac Plescheïevo.. 
  • le musée du châle à Pavlovsky Possad
  • Rostov et son kremlin
  • Yaroslavl, la ville aux 100 églises, riche en édifices en briques (après l’incendie de 1658) et décorés de carreaux de faïence avec un guide local tout étonné de notre intérêt pour les « vieilles » usines !! musée de la Musique et du temps …
  • Vologda , son kremlin et son musée de la dentelle
  • Village ethnographique sur la route
  • Ferrapontovo et le monastère Saint Cyril du Lac Blanc
  • Toutaev et son développement sur les 2 rives de la Volga , l’école de Valentina Terescova, visite d’une usine de fabrique de toile épaisse à partir de lin et coton qui travaille encore mais dans des conditions de poussière inimaginables chez nous.
  •  une usine de fabrication de cloches
  • Kostroma ( plan géométrique en éventail voulu par Catherine II) ,  son monastère Saint Hypati et son industrie du lin, ses cités ouvrières et visite de l’usine Trétiakov, créée en 1866 : outils venus d’Angleterre, 4800 fuseaux navettes, 22 appareils de tissage

Napoléon en 1802 s’intéresse au tissage mécanique  et donne 2 millions de F pour une implantation industrielle. Ce sont toujours des métiers français pour travailler le lin (notre guide est fier de nous annoncer le prix de la dernière Schlumberger : 3 millions d’euros). Aujourd’hui, on produit moins de lin en Russie qu’en France. Il nous précise que les conditions actuelles empêchent les paysans de planter et qu’ils en ont appelé au chef de l’État en précisant que 1 ha/lin  produit autant de cellulose que 2 ha de forêt et c’est bien plus recyclable que les fibres en matières plastiques :fibres de lin utilisées en Allemagne dans la construction automobile et les fibres chirurgicales ont des qualités bactéricides….

  • Souzdal , la ville « basse »( même les immeubles staliniens ont respecté le souci esthétique), seules les coupoles dépassent, le musée de plein air plein de charme lorsque le soir approche…
  •  Vladimir et son musée du textile et de la mode 
  • Ivanovo, la « Manchester de la Russie » au XIX° s, ses multiples fabriques (lin puis indiennes imprimées avec des tampons de bois) et son « rouge » d’Alexandrie …
  • la fabrique de porcelaine de Djel …

Nous maîtrisons désormais de nombreuses techniques industrielles, du moins intellectuellement et sommes encore plus convaincus de la nécessaire transmission de ce patrimoine.

Petite notice bio : le petit-fils du fondateur Sergueï Nicolaïvitch  et président des producteurs de lin

Après 1917, habite à Paris . A partir de 1936, collabore avec les soviétiques, est arrêté par la Gestapo en 1942 et fusillé en 1944 comme agent communiste à Paris.

 

 

Buenos Aires-Iguazu-Noroeste

Du 5 au 20 avril 2008

Photos / programme

Buenos Aires

Palacio de las aguas corrientes

 

 

 

Voyage Été 2007 en Russie

ST PETERSBOURG – NOVGOROD – MOSCOU

 

Programme

 

Voyage Printemps 2006 au Chili

 

 

Juillet 2005

Oural

 

Avril 2004 :

Catalogne 

L'APIC en voyage, à La cimenterie du Clot del Moro à Castellar de n'Hug